Référence


Le maquillage : le masque de l’imaginaire.

Depuis des temps immémoriaux, l’homme se maquille.

Pour célébrer les grands évènements de sa caste, de son clan, pour prier, afficher une appartenance, modifier son aspect, impressionner, chasser, partir en guerre ou séduire. Le maquillage est un apparat pour les uns, une coquetterie pour les autres. Mais toujours, une empreinte pigmentée pour exalter son image.
Synonyme de la fête et de tous les évènements joyeux, il est un bijou éphémère d’instants heureux, une porte ouverte sur l’imaginaire…

Laissez vous envahir par le simple plaisir d’être un autre pour quelques heures, d’être vu autrement sous un masque posé à même la peau.
Entrez d’un coup de pinceau dans la fête !